Une séance dans le Vieux Lyon

A la suite du mariage de Mélissa et Carl j'ai organisé une séance dans le Vieux Lyon, connu pour son ambiance et ses bâtiments anciens. Ce fut un vrai plaisir d'arpenter les ruelles pavées pour y photographier les jeunes mariés.

Au détour d'une ruelle

Cette super ambiance m'a donné l'occasion de manipuler les contrastes grâce aux jeux d'ombres et de lumières qui sont omniprésents dans ce type de décors. Je vous propose d'ailleurs de découvrir ici une variante de la photo ci-dessus, travaillée en noir et blanc.

Balade dans les ruelles

En l'espace d'un après-midi nous avons pu aborder toutes les valeurs de cadre grâce au circuit emprunté (nous sommes passé par les quais pour rejoindre le centre du quartier Vieux Lyon). Certains lieux ont apporté une touche de modernité (comme la passerelle qui donne sur le palais de justice).


Devant la passerelle du palais de justice

Sur les quais

Au cours du trajet les mariés se sont pris au jeu pour provoquer des instants drôles. Je leur dis toujours de laisser libre cour à leur spontanéité. Selon moi c'est une chose qui reste à la base de la photographie de reportage car on n'est jamais plus naturel que lorsqu'on est vraiment soit même : profitez du moment tout simplement. Je vous laisse découvrir un de mes anciens articles sur le sujet : "la spontanéité".

Comme des gamins !
Euphoriques
Les mariés s'étreignent dans la rue

Cependant même si la majorité de mon reportage est axé sur la simple improvisation de ses acteurs, je réserve toujours une partie du temps disponible pour réaliser des mises-en-scène (quand le décors s'y prête). J'essaye d'exploiter les éléments qui m'entourent pour enrichir la composition de mon cadre et créer une atmosphère unique.

Les traboules du Vieux Lyon
Assis à côté d'une petite fontaine

"Qui aime autrui plus que lui-même se meurt de soif à la fontaine." - A mon avis ces deux-là contestent le proverbe !


Arrivé au terme de cette séance enrichissante, Mélissa et Carl voulaient faire un clin d'oeil à leur caractère sportif. Un jeune cycliste (qui passait par là et que je remercie) a gentillement accepté de nous prêter son vélo pour immortaliser ce souvenir à l'image des deux sportifs ! (version romantique, cela va sans dire)

La pose à vélo