Un mariage au Château de Courbeville


Le 8 mai 2018


Virginie et Vincent



Les préparatifs de Virginie et Vincent ont débutés à 9h00 et ont eu lieu à quelques kilomètres de la mairie et du château. Cette matinée a été pleine de vie et d'émotions apportées autant par les enfants que les adultes qui étaient présents.


Une mariée souriante

Gros plan coiffure

Pour ces préparatifs de mariage j'ai eu le loisir de prendre un peu plus de gros plans que d'habitude. La mariée se faisant coiffer dans un salon particulièrement spatieux, j'ai pu utiliser la longue focale pour obtenir un rendu plus "cinématographique" avec une profondeur de champ plus réduite.



La mariée avec sa témoin

Les invités qui accueillent les mariés

Belle émotion en entrant dans la mairie

Bien souvent le moment d'entrée dans la cérémonie civile provoque beaucoup d'émotion pour la mariée, ici Virginie découvre le marié qui l'attend au bout de l'allée : pas d'hésitation pour moi, je capture cet instant de bonheur.


Le bisou des mariés tant attendu !

Les beaux frères


Chloé et Cédric sont sur le pont

Fourvière éclairée par le soleil de fin d'après-midi

La golden hour

Avec le recul je me rend compte que cette séance s'est déroulée naturellement en trois étapes qui correspondent à trois types d'éclairages : une lumière d'après-midi qui fait ressortir les couleurs de l'environnement, la golden hour avec son contraste (qui n'a plus de secret pour vous si vous suivez mon blog depuis quelques temps) et pour finir les lumières de la ville.


Eclairage lampadaire

Le couple devant les lumières de la ville

C'est la première fois que je fais une séance de couple sous les lumières artificielles de la ville et je dois dire que cela me donne envie d'en refaire. Ce n'est pas ce qu'il y a de plus facile en photographie car le niveau de lumière est globalement faible, obligeant à régler son boitier sur des paramètres un peu délicats. Ceci-dit le rendu est, après quelques coups d'essai, très gratifiant je trouve.


Devant une vitrine